gratiné


gratiné

gratiné, ée [ gratine ] adj.
• 1829; de gratiner
1Cuit au gratin. Soupe gratinée. Subst. UNE GRATINÉE : soupe à l'oignon gratinée au fromage.
2Fig. et fam. Extraordinaire, dans l'outrance ou le ridicule. fadé. « un beau malentendu bien gratiné » (Perret).

gratiné, ée
adj. et n. f.
d1./d Couvert de gratin.
|| n. f. Soupe à l'oignon gratinée.
d2./d Fig., Fam. Qui surprend par son côté singulier ou excessif. C'est gratiné, cette affaire!

GRATINÉ, -ÉE, part. passé et adj.
I. — Part. passé de gratiner B et emploi adj. [En parlant d'un plat] Préparé au gratin. Poisson gratiné. Courge gratinée mise au four dans un plat de terre (LAMART., Confid., 1849, p. 349). La soupe aux choux verts (...), mitonnée et gratinée dans sa casserole de terre, sous une couche de chapelure et de fromage râpé (PESQUIDOUX, Chez nous, 1923, p. 100).
Emploi subst. fém. [P. ell. de soupe] Soupe à l'oignon recouverte de croûtons et de gruyère râpé, passée au four en fin de cuisson pour la faire gratiner (d'apr. COURTINE 1972). Pour tous ceux qui ont faim à la fin de la fête, au petit matin du grand jour : une gratinée dorée, fumante et remontante (Elle, 29 déc. 1966, p. 59).
Rem. Emploi subst. masc., rare. [P. anal. d'aspect] Les ailes ne protègent plus les autos devenues, au premier soleil, un gratiné de crotte sèche (MORAND, Bucarest, 1935, p. 123).
II. — Adj., au fig., fam., souvent p. iron. avec valeur intensive. Qui est remarquable en son genre, particulièrement fort ou qui sort de l'ordinaire. Des histoires gratinées. Tonnerre! N'en avons-nous pas vu, des crises ministérielles, et autrement gratinées (FARGUE, Piéton Paris, 1939, p. 174). Y a des flics qui sont pas bien forts. — Mais vous, vous êtes gratiné (QUENEAU, Zazie, 1959, p. 210).
P. plaisant :
Gastronomique. Après une attente gratinée sous un soleil au beurre noir, je finis par monter dans un autobus pistache où grouillaient les clients comme asticots dans un fromage trop fait.
QUENEAU, Exerc. style, 1947, p. 172.
Emploi subst. Ça, c'est du gratiné! (DUB.).
Prononc. : []. Fréq. abs. littér. : 11.

gratiné, ée [gʀatine] adj.
ÉTYM. 1829; du p. p. de gratiner.
1 Cuit au gratin. || Une sole gratinée. Gratin (au). || Soupe aux oignons gratinée. Gratinée. || « Et ma soupe de mes oignons gratinée… » (→ Crotte, cit. 1, Colette).
2 (1936, Céline). Fig. et fam. Extraordinaire, dans l'outrance ou le ridicule. Fadé.
1 Ça, c'est formidable !… C'est vrai… Y a rien d'autre à dire…, t'es formidable… (Hochant la tête avec dérision et comme se parlant à lui-même.) Le père… Ah ! il est gratiné, le père !… Le père… Eh ben, je suis verni d'avoir échappé à ça… C'est encore une chance… (Il s'esclaffe.) Tu parles d'un père… Il met sa fille au garde-meuble… et puis, quinze ans après…, vingt ans plus tard, quoi…, y se ramène sur la pointe des pieds…, les larmes aux yeux…, et pour quoi faire…, je vous le demande…, pour faire de la morale !… De quoi se marrer ! Je vous le dis, de quoi rire et faire rire la société ! (Il rit.)
J. Prévert, Dialogues du film Le Jour se lève, in l'Avant-Scène, no 53, p. 31.
2 — Il y a des flics qui sont pas bien forts.
— Mais vous, vous êtes gratinés.
R. Queneau, Zazie dans le métro, p. 157.
HOM. Gratinée, gratiner.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gratiné — or gratinée adjective Etymology: French, from past participle of gratiner to cook au gratin, from gratin Date: 1931 au gratin …   New Collegiate Dictionary

  • gratiné — /grat n ay , graht /; Fr. /grddann tee nay /, v.t., gratinéed, gratinéing. to bake or broil (food) in au gratin style. [1930 35; < F: ptp. of gratiner to cook au gratin, deriv. of gratin orig., burnt food adhering to the sides and bottom of a pot …   Universalium

  • gratiné — adj. Extraordinaire, outré : Une cuite gratinée …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • gratiné —    (grah tee NAY) [French] Food prepared au gratin …   Dictionary of foreign words and phrases

  • gratiné — [ˌgratɪ neɪ] (also gratinée) adjective [postposition] another term for au gratin. Derivatives gratinéed adjective Origin Fr., past participle of gratiner cook au gratin …   English new terms dictionary

  • gratiné — gra·ti·né …   English syllables

  • gratiné — |gratən|ā, ät adjective Etymology: French, from past participle of gratiner of a food : having a covering or crust (as of buttered crumbs or grated cheese) …   Useful english dictionary

  • être gratiné — ● être gratiné verbe passif Populaire. Atteindre un haut degré dans un défaut ; comporter au plus haut point une série de maladresses, de fautes, de problèmes ou de difficultés : Comme imbécile il est gratiné. Un problème gratiné …   Encyclopédie Universelle

  • Pain bouchons gratiné — Bouchon (bouchée de viande) Pour les articles homonymes, voir Bouchon. Quatre bouchons aspergés de siaw dans une barquette. Un bouchon est une peti …   Wikipédia en Français

  • atiné — gratiné gélatiné patiné platiné ratatiné satiné …   Dictionnaire des rimes